De nouveaux tests confirment le bien-fondé de type 301

Nous avons déjà vu que Type 301 passait des tests très satisfaisants d’après les normes définies par l’organisme anglais CATRA, test effectué par un concurrent donc non sujet à implication. Comparé aux couteaux allemands, français, suisses et même japonais (Kaï Shun), le couteau sur-performe à la longue si l’aiguisage est bien fait même face à des couteaux deux fois plus chers.

De nouveaux tests effectués cette fois en Suède viennent confirmer la pertinence de l’alliage Type 301. L’organisme indépendant Test Fakta a ainsi sélectionné 9 produits répandus dans une gamme de prix très large de 10 € à 150 €, et les a envoyé au Swedisch Technical Research Institute sous la direction de Magnus Palm, qui les a testé sur 5 critères majeurs. Sur les 3 critères les plus importants (tranchant = 40 % de la note, résistance à la corrosion = 30 %, balance = 10 %), Type 301 termine en tête ce qui donne une note finale de 4,4 points sur 5 possibles. Voir le Test

Spécialement sur le tranchant, il y aurait beaucoup à dire. L’écart fut conséquent. Après 30 allers-retours dans un papier très abrasif Type 301 a pratiquement gardé son tranchant initial, la plupart ne coupaient rapidement plus du tout. Les plus mauvais tranchants étaient les couteaux Sabatier et Ikea. Et ce qui est évalué comme un moins (l’absence de talon droit étant injustement taxé de moindre sécurité), est en fait ce qu’aiment les chefs qui cuisinent toute la journée avec le produit : le derrière de la lame oblique ne fait pas mal aux doigts. Tranchant durable donc, sans compter la facilité d’entretien au moyen d’une pierre à aiguiser.

Complément sept. 2018

Cette fois c’est un test hollandais qui confirme. Le couteau Porsche y est aussi reconnu comme meilleur tranchant. Ce test est plus significatif que les tests CATRA qui peuvent être biaisés par le fait que les produits donnés à CATRA peuvent être développés à cette fin (ce qui est bien sûr souvent le cas…). 

Couteau le plus tranchant