Types de lames

Les lames sont classées des plus communes et utilisées vers les plus particulières dans les couteaux de cuisine. Chaque lame à son utilité, mais certaines peuvent être utilisées à la place d’autres selon les habitudes de chacun. Quelque-soit votre choix, n’oubliez pas qu’on ne peut cuisiner sans un bon couteau, et qu’un bon couteau est un couteau tranchant !

Les couteaux indispensables pour bien débuter 

Le couteau Santoku qui servira dans 90% des tâches dans la cuisine moderne et traditionnelle. Il est principalement orienté pour la découpe de légume mais sa forme lui permet de travailler la quasi-totalité des aliments. 

Le couteau Chef qui sera employé pour émincer des légumes et des pièces de viande moyennes. Il est comme le couteau Santoku idéal pour s’adapter à la plupart des types de découpes. Son rôle principal sera sur les grands aliments à l’inverse du couteau office.

Le couteau Office qui comme mentionné juste avant servira pour les petites pièces de viandes, fruits et légumes. Il permet un travail de  précision en plus d’un gain de temps de travail.

Le couteau à Découper qui sera souvent une lame longue plus grande que le couteau Chef mais plus fin en hauteur. Il est idéal pour les grandes pièces de viande et la découpe de rôtis.

Pour les découpes spécifiques

Le couteau filet de sole pour lever les filets de poisson. Cette lame se doit d’être flexible pour permettre de s’adapter à la fonction qui lui est propre. Un mélange difficile à obtenir lorsqu’il s’agit d’être pourvu d’un acier fortement carburé.

Le couteau à sushi (ou couteau sashimi / yanagiba) pour son travail du poisson. Ce sont des lames rigides biseautés d’un seul côté.

Le couteau à désosser pour le traitement des aliments pourvus d’os. Il permet de les contourner aisément avec sa forme maniable qui permet d’être travailler de prêt.

Couteaux pour la cuisine Japonaise

Le couteau Santoku ou couteau Nakiri pour la découpe de légume. Le Nakiri lui est la forme typique japonaise pour le traitement exclusif des légumes tandis que le Santoku lui est plus polyvalent permettant ainsi de traiter la viande ou le poisson.

Le couteau Gyuto qui est dans un autre terme un couteau Chef japonais. Polyvalent il servira à la plupart des besoins en découpe.

Le couteau à Sashimi qui biseauté d’un seul côté à remanier la façon dont le poisson peut être découper avec un résultat plus net adapté aux produits de la mer. 

Le couteau Deba qui dans la tradition japonaise sert à couper les têtes de poisson. Ces lames lourdes sont également biseautés d’un seul côté comme son homologue Sashimi dont il partage la même typologie d’aliments.

Couteaux pour le service et la table

Les couteaux a steak sans dents qui découperont la viande sans l’arracher. La encore un couteau à steak aiguisé saura faire la différence dans le plaisir de la découpe des convives mais aussi à subjuguer le goût des aliments par une tranche fine et net contrairement à un couteau de table munit de dents.

Le set couteau à découper avec fourchette à viande qui sera le meilleur allié du cuisinier lors du service sur assiette et service à table permettant ainsi une découpe précise des parts pour chaque inviter.

Les couteaux à fromage qui eux sont avec dents pour s’adapter aux fromages à pâtes dure et molles.