Haiku Iwashi-Gumo Urushi

Couteau japonais Haiku Damas Lilited EditionGamme Haiku Damas Iwashi-Gumo

– Acier japonais supérieur molybdène/vanadium avec damas en nuages 64 couches

– Manche : manche octogonale en bois tricolore teinté Urushi
– Aiguisage : Ambidextre en V, 15° de chaque côté

– Couteaux japonais fabriqués à Sakai au Japon


– Édition limitée à 50 lames par an par forme au Monde

Nouveauté marquante de Haiku Cutlery qui délivre fin 2023 une nouvelle gamme en acier damas fabriquée au Japon par ses soins.

Nouveauté marquante de Haiku Cutlery qui délivre fin 2023 une nouvelle gamme en acier damas fabriquée au Japon par ses soins. La nouvelle gamme damas Haiku, Haiku Damas Iwashi-Gumo Urushi de son nom complet, n’est produite qu’à quelques dizaines d’exemplaires par modèle pour atteindre un quota de 300 exemplaires Monde par an pour la gamme entière. Des couteaux d’une extrême rareté ou l’artisanat séculaire des forgerons de la ville de Sakaï s’exprime jusqu’aux plus infimes détails. 

Un couteau japonais d’exception

Aussi appelé Haiku Damas Limited Edition par sa rareté, chaque couteau est unique, de son acier damas en fleur de coton au manche tricolore jusqu’à la gravure Haiku en kanjis japonais gravés à la main. Les couteaux japonais Haiku Damas Iwashi-Gumi Urushi sont des pièces d’art qui catégorisent la série dans le très haut de gamme de la coutellerie japonaise. Cette nouvelle gamme s’inscrit avec son damas d’une grande beauté dans les ornementales lames miroitantes. 

Haiku International fabrique cette gamme de couteaux japonais dans la ville de Sakaï, située au sud d’Osaka au Japon. Deuxième grande ville coutelière de la péninsule nippone après Seki où Haiku a depuis ses débuts élu domicile avec Haiku Original. Haiku International avec Haiku Damas Iwashi-Gumo Urushi honore la tradition historique des artisans accomplis de cette ville, berceau de la coutellerie dont les plus anciens écrits concernant la fabrication de couteaux et sabres remontent au VIIIème siècle, et dont l’adresse se perpétue de génération en génération.

Haiku avait sorti à ses débuts un premier damas sous la gamme Haiku Damas, qui a été un des premiers couteaux japonais damas en France et qui a conquis de nombreux cuisiniers professionnels et particuliers. Cette édition spéciale, le niveau d’exigence monte d’un cran et la société démontre sa capacité de créer et de se renouveler dans un artisanat en perpétuelle évolution. 

Damas Iwashi-Gumo, manche Urushi.

Haiku a évité avec adresse les pressions techniques des aciers, soit trop durs et cassants, soit trop tendres et moins tranchants, pour obtenir des lames résistantes aux chocs et qui conservent malgré tout leur affûtage longtemps (la tenue d’un fil est inversement proportionnelle à sa dureté). L’acier et l’affûtage-maison en sont les principaux facteurs. Ce résultat intrinsèque est magnifié visuellement dans un damas complexe en nuage. Un damas magnifique difficile à obtenir qui demande temps et savoir-faire. Ce damas porte un nom évocateur, Iwashi-Gumo, nuage-sardine en japonais. 

Le manche tricolore est unique par son design coloré et garde son aspect traditionnel par sa forme octogonale bien connue au Japon. Le manche est teinté Urushi au contact de a paume. Il rassemble l’art ancien et une esthétique contemporaine à portée de main des cuisiniers. 

Aiguisés à la main autour des 15° degrés d’angle par côté, les couteaux japonais brut de forge Haiku Blue Carbon s’affûtent idéalement à la pierre à eau du grain de #1000 au #8000. L’affûtage est très commode et rapide du fait qu’ils ne contiennent pas d’éléments désoxydants. 

6 résultats affichés

6 résultats affichés