Publié le

A quoi sert l’aiguiseur manuel M152 ?

L’aiguiseur manuel M152 sert :
comme complément d’aiguisage, à réaligner le fil du couteau donc : après emploi, passez le couteau 2-3 fois dans chacune des 3 molettes (opération d’affilage)
ce produit n’aiguise pas la céramique et ne fonctionne pas non plus pour les couteaux très durs nécessitant des grains fins, des couteaux dentelés (pain) ou biseautés (Masahiro, H07, H04…). Cet appareil n’aiguisera pas un couteau mal entretenu et déjà émoussé, ni lorsque le fil est déjà viré (plus droit).

L’aiguiseur manuel M152, mode d’emploi réaffûtage
Rien ne remplace la pierre à aiguiser et surtout pas en aiguisage correctif (couteaux déjà émoussés). Mais cet instrument a ses adeptes aussi car il permet d’allonger le cycle de passage sur la pierre et si c’est fait régulièrement, en économise carrément l’emploi. Il convient uniquement aux lames à profil japonais, même revêtues de titane, mais pas aux lames céramiques. Avantage : il ne raye pas les lames (intéressant pour couteaux à steak ou Kasumi Titanium).

Fonctionnement :
– mettez de l’eau dans la cavité prévue à cet effet, ne jamais aiguiser à sec
– si vous le prenez comme aiguiseur de structure, pas seulement d’entretien,  en tenant l’aiguiseur de la main gauche, passez successivement sans trop appuyer le couteau 8 fois dans chaque molette, de gauche à droite. Cette explication vaut pour les droitiers. Il va de soi que pour les gauchers, cela se fera de droite à gauche. Donc d’abord la molette diamantée pour réaligner le fil, ensuite la molette céramique blanche pour aiguiser et enfin la rose pour la finition.