Publié le

SAV Chroma France

Nous apportons tous les soins à la production de nos couteaux (voir contrôle qualité des couteaux Chroma) ce qui nous permet de ne pas tomber dans les accroches commerciales de la garantie à vie qui ne veulent rien dire. En sus de la garantie légale de 2 ans Chroma France donne 5 ans de garantie commerciale supplémentaire, soit 7 années à partir de 2018, à l’exception de Haiku Home et Haiku Yakitori ; nous réparerons ou remplacerons, sans frais, selon notre diagnostic, tout couteau retourné sous garantie et reconnu défectueux. Merci de faire transiter le couteau par votre revendeur, qui nous l’acheminera pour expertise ou – si celui-ci devait ne plus exercer – directement, accompagné d’une brève description du problème, avec le ticket de caisse.

Nous ne pourrons accepter de retours non validés par un document daté. La garantie couvre le remplacement des composants reconnus défectueux et la main d’œuvre. Elle ne comprend pas : l’usure normale, le réaffûtage de la lame, les dommages causés par la négligence ou le mauvais entretien (oxydation et corrosion), le détournement de son objet, le coût du retour. Les couteaux japonais ne sont pas des tout-terrains. Certains sont plus fins que d’autres, c’est leur raison d’être. Aussi, nous recommandons fortement l’usage d’une pierre à aiguiser et déconseillons les fusils en métal qui peuvent endommager le fil. Entretenez le tranchant de votre couteau régulièrement avant qu’il ne soit complètement émoussé car si vous ne résorbez pas d’éventuelles micro-fissures celles-ci deviendront critiques à la longue et vont se propager jusqu’à la rupture. Les manches Haiku Home ne sont pas garantis car sur ce type de couteau non fermé, les chefs japonais procèdent au remplacement eux-mêmes. Ne pas faire supporter au couteau de torsions latérales extrêmes ou l’utiliser comme levier (sauf P24 lancette à huître en acier spécial). Le manche, même traité, ne doit pas séjourner dans l’eau ou proche d’une intense source de chaleur (le bois travaille). La lame doit être nettoyée avec une éponge et essuyée proprement. Ne pas utiliser le côté vert de l’éponge de cuisine qui rayerait la lame.

En cas de perte définitive du fil, nous vous conseillons de contacter un affûteur professionnel sachant affûter du couteau japonais (caractéristique : angle réduit et aciers résistants). L’oxydation ne peut en aucun cas faire l’objet d’un SAV (lire l’article à propos de la corrosion des aciers “inox”). Les couteaux à lames flexibles tordues jusqu’à rompre ne sont pas éligibles à un SAV (n’allez pas au-delà de la limite de flexibilité des lames). 

Cas particulier des manches en bois : Haiku. Les couteaux Haiku sont cimentés pour une utilisation professionnelle dans les cuisines occidentales (d’ordinaire les Japonais ne font pas cela). L’eau qui pénètre dans le bambou fait gonfler et solidifie l’ensemble, une technique plusieurs fois centenaire. Il est très rare qu’une lame se démanche mais si par malchance cela devait arriver, ou que vous désiriez changer le manche par convenance personnelle, les couteliers sont équipés pour cette opération. Pour remplacer le manche de Haiku, il faut recimenter le manche avec de la pâte à bois et appliquer quelques points de colle. Attention à ne pas vous couper si vous le faites vous-mêmes. Nous vous conseillons d’envelopper la lame avec un linge puis de la mettre dans un étau avant de forcer le manche à s’insérer. Si la clavette en bambou fixant la virole en plastique devait s’enlever, il est facile de la remplacer soi-même (en prenant une allumette par exemple et en remettant un point de colle). Se reporter à notre article sur le blog

Ne mettez jamais vos couteaux au lave-vaisselle, c’est leur pire ennemi. Lavez plutôt le couteau à la main pour en avoir longtemps l’usage, et ne le laissez pas baigner dans des restes alimentaires. N’essayez pas de trancher d’os ou des aliments trop durs comme du parmesan ou une motte de beurre congelée. Pour cela, prenez les instruments appropriés.

Cas particulier Type 301 : dans de très rares cas, la perle tactile entre lame et manche peut se détacher après enfoncement car elle ne peut se forger dans la masse, cette situation ne pouvant être que la résultante d’une usure tactile, cela ne rentre pas dans la prise en compte de la garantie.