Publié par

Différence Shun et Kasumi Masterpiece

Question : quelles différences y-a-t-il entre la marque Shun de Kaï et la marque Kasumi Masterpiece ?

Merci d’avoir posé votre question.

D’un côté un gros faiseur qui poursuit une logique industrielle, de l’autre une PMI à taille humaine qui perpétue l’héritage de ses ancêtres couteliers. Fin des années quatre-vingts dix la petite société Kasumi lance sur le marché la vogue des couteaux damas ; elle remportera le prix Design + à Francfort en 2002, et inspire fortement ses contemporains. La société qui produit Shun fabrique des rasoirs depuis fort longtemps (mais un rasoir, c’est du jetable, ce n’est pas le même savoir-faire) elle est leader dans ce domaine au Japon. En 1991 elle se lance dans le couteau de cuisine, d’abord l’entrée de gamme, puis 10 ans après rejoint le segment de Kasumi. Aujourd’hui elle se définit comme une société centenaire sans préciser qu’il ne s’agit pas de la coutellerie, activité relativement récente. Pour essayer de redorer un blason quelque peu terni par les derniers tests conso elle a changé le nom de son acier en VGMAX, mais c’est le même VG10 que les autres fabricants.

Sur le fond donc, les couteaux Shun et Kasumi partagent le même acier. Sur le produit fini Kasumi Masterpiece se détache par :

  • un affûtage katana à la pierre de #3000 par rapport à la pierre #1000 (c’est trois fois plus long)
  • un damas plus joli
  • un manche en micarta au lieu du contreplaqué bois qui n’est pas stable sous nos latitudes
  • un contrôle-qualité extrême objectif 0 défaut

Nous vendons Kasumi Masterpiece (anciennement superior) depuis plus de 20 ans et n’avons jamais connu un seul retour défectueux.