Kasumi Masterpiece

Kasumi Masterpiece, damas de l'élite coutelière japonaise

Kasumi Masterpiece

– Fabricant : KASUMI
– Acier : VG10 1,0 % de carbone + damas 32 couches comptage japonais (= 64 paires/impaires), dureté ~61-62°HRC
– Manche : micarta résistant à l’eau et à la chaleur
– Aiguisage : ambidextre en V angle de 15° de chaque côté. Post-façonnage katana : double aiguisage à la pierre #1000 et #3000 et double polissage du fil comme les sabres de samouraï, seul fournisseur à pratiquer ainsi. C’est un élément de coût important souvent négligé par ceux qui pensent que l’acier seul suffit à l’excellence.

Kasumi Masterpiece, une référence Kasumi Masterpiece packaging

L’acier damas des couteaux Kasumi Masterpiece est obtenu en forgeant alternativement des couches d’acier tendres et dures, les unes sur les autres. Masterpiece, qui signifie “pièce de maître”, pointe la dextérité des artisans qui s’occupent exclusivement de cette collection qui n’a rien à voir avec les gammes standard en circulation, en raison d’un double polissage et aiguisage façon katana, et un damas plus complexe propre à la marque. La France est un des quatre seuls pays au monde à avoir eu le privilège de cette gamme exclusive de couteaux. Le kanji Masterpiece en japonais figurant sur la lame identifie le niveau de finition supérieur. Le précurseur du couteau damas de cuisine dans sa version la plus aboutie.

La valeur d’un couteau dépend de celle de l’artisan qui le réalise ; les matériaux s’imprègnent de leur âme.

Premier aiguisage : M. Shoji Yamada, expérience de 45 ans comme maître-coutelier
Second aiguisage : M. Chisato Yamada, 50 ans d’expérience. M. Yamada est un expert reconnu en son domaine à Seki. L’assistant depuis longtemps au polissage, la relève est déjà en place avec son jeune frère qui a plus de 30 ans d’expérience.
Damas : M. Haruo Isaji, la seconde génération sur ce travail. Formé par son père qui était réputé comme étant le meilleur spécialiste de cette technique au Japon.
Manches : M. Hiromi Goto, 50 années d’expérience. Gage de qualité : il ne s’occupe que des manches de la gamme Masterpiece.

Ces artisans expérimentés apportent un soin particulier à vos couteaux. Cette approche est unique. Plus d’éléments sur les différences entre Masterpiece et un damas standard

Kasumi Masterpiece c’est aussi un concept plus élaboré que les semi-industriels damas du marché quelque peu meilleurs marché mais moins-disants au départ. D’usine, les couteaux japonais sont aiguisés à la main sur des pierres de #800 à #1000. Kasumi Masterpiece l’est sur pierre #3000. Les arguments esthétiques se doublent d’un argument économique car il est possible de n’entamer l’affûtage après l’achat qu’avec un grain #3000. Ce faisant, si on accepte la discipline de ne pas laisser le couteau s’émousser avant de le reprendre, on économise la pierre gros grain ET on arrive de suite dans la catégorie du tranchant supérieur qui fait que de pierre en pierre de plus en plus en fine, le couteau japonais s’inscrit dans une logique d’amélioration constante (kaizen en japonais) et non d’une qualité figée à la livraison ou déclinante.

14 résultats affichés

14 résultats affichés