Publié par

Couteaux Damas artisanaux, semi-artisanaux, industriels

Les couteaux de cuisine japonais en damas datent du début de notre siècle en France et c’est la société Kasumi qui les a introduit en premier. Une révolution à cette époque puisque pour la première fois nous avions des damas inoxydables, avec leur manteau protecteur, et abordables.… Lire la suite

Publié par

Différences entre Kasumi Masterpiece et damas standards

Les principales différences entre des damas standards et KASUMI MASTERPIECE :
– le kanji  kanji masterpiece = MASTERPIECE en japonais apposé derrière le nom indique que ce produit “a été fabriqué à la main exclusivement par des maîtres-couteliers confirmés” ayant de longues années d’expérience selon le principe que la valeur d’un couteau dépend de celle de l’artisan qui le réalise.… Lire la suite

Publié par

Spécificités de Kiseki, le couteau infatigable

Trouver le couteau parfait au tranchant éternel, facile d’entretien et à la préhension agréable est une espérance aussi ancienne que l’outil lui-même. Toute lame s’émousse avec le temps. La lutte contre la perte de tranchant est encore plus inégale de nos jours avec les planches à découper en plastique qui soumettent les couteaux à de nouvelles contraintes.… Lire la suite

Publié par

Debas et sashimis, de l’intérêt des couteaux japonais biseautés

Pour les Japonais, couper signifie modifier le goût d’un ingrédient et ils ont donc développé au cours du temps des techniques particulières. Certains couteaux se singularisent par le fait qu’ils n’ont qu’un seul tranchant au contraire des couteaux classiques aiguisés des deux côtés.

Lire la suite