Publié le

Faux couteaux japonais avis Kaitsuko.fr

Art carton smileyAu-dessus des lois et sans-gêne.

Nous avions détecté il y a 3 ans la société www.kaitsuko.fr qui sur au-moins deux aspects, ne respectait pas la directive 2005/29/CE du Parlement européen, relative aux pratiques commerciales déloyales des entreprises vis-à-vis des consommateurs :

  • Allégations fausses ou trompeuses portant sur les caractéristiques principales du produit et notamment son origine géographique ou commerciale ou le mode de fabrication (art. 6,1, b)
  • Allégations fausses ou trompeuses portant sur le prix ou le mode de calcul du prix, ou l’existence d’un avantage spécifique quant au prix (art. 6, 1, d)

En l’occurrence cette société Kaitsuko se présentait comme le Nr. 1. des couteaux Japonais, n’ayant aucun couteau japonais sur son site. Tout est fait sur ce site, qui fait des publicités à longueur de journée sur Google, pour berner le consommateur, avec des remises fictives ne reposant sur aucun prix référent, un blog ne parlant que du Japon pour noyer le poisson, etc…  

faux couteaux japonais
De vrais faux couteaux japonais

 

Nous mettons en garde depuis fort longtemps au sein de notre blog sur ces pseudos revendeurs de couteaux japonais dont certains n’hésitent pas à mettre une imagerie japonaise sur leurs packagings. Qui tôt ou tard atterrissent sur des sites comme signal-arnaques.com. Sur Amazon ces revendeurs pullulent. Ils sont sans foi ni loi, renseignent de fausses adresses, fraudent très certainement les droits de douane. Ci-dessous un exemple qui n’hésite pas à dire qu’ils sont forgés à la main au Japon. Ce sont toujours des acronymes japonisants, qui disparaissent après un certain temps pour réapparaître sous un autre nom. Et quid de la garantie à vie affichée qui s’éteint avec le renouvellement de la gamme ou du nom.

Faux couteaux japonais sur Amazon
Faux couteaux japonais sur Amazon

 

La suite de l’affaire

Excédés de voir les internautes se prendre dans leurs filets, nous envoyons un courrier à une société LUDIK, soi-disant propriétaire du site kaitsuko.fr et sise à Metz. Le lendemain de la réception du courrier, la société transfère son siège social à Hong-Kong. Jamais compris ce que faisait LUDIK là-dedans, ils n’ont pas répondu. Il s’agirait d’une société dénommée PLATINEO LIMITED. Sur le site kaitsuko.fr, désormais un numéro de téléphone français, qui ne répond pas, c’est un répondeur, et la mention du propriétaire du site qui, hier encore, affirmait péremptoirement dans ses Ads être situé en France.

https://www.signal-arnaques.com/scam/view/279218

En 2022 nous redécouvrons cette société PLATINEO LIMITED dans un autre signalement, site déjà fermé. Trois petits tours et puis s’en va…

https://www.signal-arnaques.com/scam/view/500175

Au passage, on peut remercier ces sites de signalement d’exister. Ils font leur job. On se rend compte que la société PLATINEO LIMITED a un avocat. Celui-ci fait retirer certaines plaintes à propos de kaitsuko.fr au motif qu’elles n’étaient pas datées. Il y a eu à ce jour 62 plaintes qui signalent s’être fait rouler, pensant que le produit était japonais ou que c’est un vrai damas alors que ce n’est qu’un imprimé. Eh oui, cela non plus n’est pas avéré, quand on achète ainsi des no-names les yeux fermés. Ces gens sont extrêmement gonflés : lorsqu’un acheteur signale que ces articles existent sur Alibaba en version made in China, une certaine Isabelle répond qu’effectivement, c’est bien imité :-).

On les retrouve aussi sur scamdoc.  En résumé : “Le site est soupçonné de pratiquer le dropshipping avec des produits de basse qualité et un service médiocre. Il est recommandé d’éviter ce site et de chercher des alternatives plus fiables pour l’achat de couteaux en acier damas“. Consommateur averti en vaut deux.

Complément janvier 2024

Nous avons reçu un appel anonyme d’une personne se présentant au nom de la société kaitsuko. Celle-ci ne comprenait pas nos objections. Après trois injonctions de se présenter au Monsieur, on a raccroché. En représailles elle créé un signalement bidon sur Internet : https://www.signal-arnaques.com/scam/view/614623. Tout est bien sûr faux, on ne va pas s’appesantir sur une affirmation aussi grossière qu’on ne répond pas aux messages ou qu’on livre des produits différents de ceux commandés. Notre société a pignon sur rue depuis 22 ans et nos clients ont une haute opinion de nous, nous ne représenterions pas la plus ancienne coutellerie de Seki si on n’était pas ce qu’on dit. Cette petite vengeance des Chinois va aboutir à un dépôt de plainte, on va donc commencer à fouiller ce qui se cache derrière ces couteaux soi-disant japonais !