Publié par

Quels couteaux japonais acheter ?

Mini-série second épisode.

Un des corollaires à quel couteau de cuisine choisir ? est bien sûr quel couteau japonais puisque c’est notre matière. En vous promenant sur notre site, vous aurez déjà perçu les différences entre couteaux japonais et occidentaux . Entre autres les aciers et les profils de lames différents.

C’est le pourquoi un couteau japonais. Mais quels couteaux japonais ?

La première distinction à faire, c’est profil symétrique ou avec un seul tranchant. Cette question appelle une réponse “tranchée” de notre part : l’asymétrique type Usuba ou Yanagiba) est à réserver aux professionnels ou pour certains travaux (sushis, carpaccios,.. ) de découpe non verticale.

La seconde, c’est savoir cibler le bon acier. Eviter les aciers qui rouillent si dès le départ on ne veut pas en accepter les contraintes de nettoyage et de stockage. Inutile d’aller sur des aciers trop durs si on n’a pas assez de débit. A considérer : plus l’acier est dur, plus le ré-affûtage devra être maîtrisé. Un amateur s’arrêtera vers les 0,8 – 1,0 % de carbone, quand un professionnel pourra viser plus haut.

Enfin, et c’est sans doute le plus important : le manche. Un couteau japonais doit être agréable à soi. Couper c’est un plaisir. Le confort de prise en mains est essentiel. Il varie selon la clientèle, laissez-vous guider par notre expertise en la matière, la société Chroma France propose une préhension différente à chaque fois et c’est devenu une selling proposition qui n’a pas son pareil ailleurs.