Couteaux légers

Kasane couteau utilitaireLa poésie japonaise est emplie de concision et de légèreté comme son goût prononcé pour la philosophie de l’utile. Certains fabricants de couteaux japonais réussissent à transcrire cette sensibilité dans leurs objets.  

Dans le monde de la cuisine il faut combler chaque type de chef, cuisinier ou passionné. Certains préfèreront les lames lourdes, d’autres les lames légères. Les couteaux japonais sont plus légers car tout découle du tranchant (inutile d’appuyer). Chaque lame a pour mémoire les matériaux qui la composent comme l’acier et son manche et sa propre balance, pour permettre à chaque utilisateur de trouver son bonheur avec un couteau à sa main. Précisons d’emblée que ce qui de nos jours est considéré comme lourd, était il y a 10 ans perçu comme léger. Seuls les couteaux allemands ou français sont en réalité lourds.

Pour aller vite dans votre choix nous avons répertorié ici les poids plumes de notre collection :

Les japonais traditionnels avec les marques Haiku et Kasumi déclinés dans les gammes Haiku Original, Haiku Damas,  Haiku  Yakitori, Haiku Home, Kasumi Tora, Kasumi Kuro

L’ami des pâtissiers Kasumi Titanium

Le tranchant perpétuel avec Chroma Kiseki. Ou encore le toucher doux sensuel de Kasumi Kasane

Couteaux légers, philosophie du couteau japonais

La légèreté d’un couteau de cuisine ne peut être que bénéfique à la fois pour le cuisinier qui s’en équipe mais aussi pour l’objet lui-même qui se permet de faire retranscrire au mieux dans la découpe ses autres qualités dont l’acier japonais qu’il est pourvu, permettant ainsi de créer une balance parfaite de l’avant vers l’arrière du produit entre les mains de l’utilisateur.

Un couteau japonais se doit d’avoir cette balance parfaite pour pouvoir convenir aux cuisiniers. Ainsi obtenir un poids plume nécessite un équilibre entre la lame en acier et le matériau du manche. Profitant ainsi de cette légèreté de l’acier, les couteaux japonais les plus légers sont équipés de manches bois. Encore une fois, à ce niveau, le bois diffère entre des bois plus ou moins légers. Mais grâce aux aciers de qualités dont sont pourvus les gammes CHROMA Haiku, Kasane ou encore Kasumi Tora les fabricants peuvent se permettre de concevoir leurs couteaux japonais avec un bois extrêmement léger (exemple le bois de Honoki ou celui de cerisier chez Kasane) tout en gardant cet équilibre qui plaît tant dans nos produits.

Cette légèreté dans les couteaux japonais résonne comme une harmonie de l’objet qui s’entend comme de la poésie, élément caractériel japonais dans sa philosophie de vie et de transmission de connaissances.

 

 

Affichage de 1–16 sur 66 résultats

Affichage de 1–16 sur 66 résultats